Le Brunch

 

 

 

 

 

 

 

 

Une journée bien festive que ce dimanche 5 février, l’ordonnance de notre culte a été quelque peu bousculée, histoire de prendre conscience de rituels dans lesquels il y a possibilité de s’enfermer, avec la volonté d’ouvrir vers l’extérieur.

La préparation


Imaginez notre salle aménagée pour un repas de noces (plus modestement pour un  brunch) pour accueillir les participants habituels et les invités. Toutes ces tables joliment décorées pour le déroulement de notre culte, c’était si peu conventionnel que beaucoup hésitaient à prendre place.

 

 

 

 

 Édith, coordinatrice des opérations, a chaleureusement fait l’accueil, et donné toutes les précisions pour permettre à chacun de se sentir à l’aise. Des chants de joie et de louange ont fait ouverture, la chorale avec Philippe a donné plusieurs chants qui ont été chaleureusement ponctués d’applaudissements, transférés de suite à la gloire de Dieu par Édith. Les interventions d’Édith, toujours très précises sur la centralité du message de Jésus-Christ, ont conféré à cette rencontre son caractère de culte

Édith et la chorale

. Deux beaux témoignages ont été écoutés avec attention, celui du docteur Jean-Pierre Joliot chrétien catholique qui nous a partagé sa conversion et son expérience du baptême dans le Saint-Esprit. L’attention dans l’assistance était soutenue et une grande authenticité portait ce témoignage. Puis ce fut le tour de notre frère Olivier Paczek, sa jeunesse en recherche dans des domaines touchant au spiritisme avec la mise en garde envers ce type de pratiques, et aussi l’adulte et de père de famille dont la vie est enracinée en Jésus-Christ.

 

 

Témoignage

 

Et le brunch me direz-vous ? Nous l’avons partagé vers 11h00/1130 entre témoignage, chorale et chants sous la direction de Yoëlle avec la si belle voix de Florence.
Un seul regret pour cette journée. La date retenue n’a pas dû convenir à tous et plusieurs ont été retenus pour des raisons diverses. A réfléchir pour la prochaine fois.

Pierre